Agenda

Infrastructures immobilières : Deux Tours commerciales de haut standing bientôt érigées à Cotonou.   

Le chef de l'Etat a parrainé ce mardi 9 février la cérémonie de pose de première pierre pour la construction de deux nouvelles Tours à Cotonou, non loin des Tours administratives jumelles. La nouvelle infrastructure sera dédiée aux activités commerciales, confortant Cotonou dans son statut de vitrine économique de notre pays. 

 

Deux mois d'intenses négociations entre la Banque islamique de développement (Bid) et le Bénin ont été nécessaires pour venir à bout de ce projet âprement disputé entre une dizaine de capitales. Acteur clé des ces négociations pour le Bénin, Mohamed Dembaba, ambassadeur du Bénin près l'Arabie Saoudite, n'a pas caché sa fierté de décrocher cet important projet immobilier pour notre pays. "Il s’agit d’un projet pilote de promotion immobilière dont la Bid a retenu le Bénin pour l’expérimentation. Sur plus de 10 pays, le Bénin a été retenu pour lancer ce partenariat de type nouveau", jubile-t-il. Les deux nouvelles Tours seront construites sur la base d'un partenariat innovant entre le Bénin et l'institution financière arabe pour un montant de 22 millions de dollars. La Bid, assure-t-il, financera entièrement la construction et les bénéfices de la mise en exploitation seront équitablement partagés entre les deux parties. La part du Bénin, à l'en croire, sera dédiée à des actions de lutte contre la pauvreté. 

Pour Noël Fonton, ministre en charge de l'urbanisme, il s'agit d'un projet qui va beaucoup améliorer le paysage urbain de la zone administrative de la ville de Cotonou. "Le Bénin se doit de prouver sa capacité à abriter une telle infrastructure afin de donner à la Bid, des raisons de poursuivre ce type de partenariat avec d’autres pays africains", souligne-t-il. 

Waleed Abdulmorshin Mohamed Alwaheed, directeur général du Fonds islamique de solidarité à la Bid salue la coopération exemplaire qui lie le Bénin à son institution. La Bid, rassure-t-il, mènera toutes les diligences nécessaires pour un aboutissement rapide du projet. "Nous sommes attachés aux questions de pauvreté dans nos États membres. Nous avons dédié à cette cause une enveloppe de 8.600 millions de dollars pour venir en aide aux États qui en éprouvent le besoin", annonce-t-il, assurant le Chef de l'Etat de sa disponibilité à plaider la cause de notre pays. 

"Le Bénin est pionnier à travers ce projet de la Bid. Nous devons réussir car le monde entier viendra nous voir. Si nous réussissons, nous allons propulser la notoriété de notre pays", parie le président Boni Yayi qui salue à son tour, l’excellent partenariat que le Bénin entretient avec la Bid. Au-delà des des deux tours commerciales, précise-t-il, des infrastructures connexes, notamment des restaurants, des galeries marchandes sont également au titre du projet, ce qui ouvre de belles perspectives pour Cotonou et le Bénin. Le chef de l'Etat a saisi l'occasion pour annoncer un appui de la Bid de l'ordre de 30 milliards de francs Cfa pour la mise en place d’une nouvelle ligne de crédit au profit des femmes bénéficiaires du Programme de microcrédit aux plus pauvres. 

 

Bruno Ola OTEGBEYE (Cell.Com/PR)

Last modified onmercredi, 10 février 2016 09:49

Log in

create an account