Agenda

Infrastructures routières : Vers le bitumage de la Rocade de Porto-Novo et de la route Porto-Novo-Pobé   

Le chef de l'Etat a parrainé ce mercredi 10 février, le double-lancement du bitumage de la Rocade de Porto-Novo et de la route Porto-Novo-Pobè-Obèlè. Objectifs, améliorer la mobilité urbaine à l'intérieur de la capitale et faciliter les échanges avec le Nigeria.

 

C'est un secret de polichinelle que la carte routière de la capitale du Bénin laisse à désirer. Mis à part le boulevard du cinquantenaire, portion de la Rocade réalisée lors des cinquante ans de notre indépendance, Porto-Novo ne dispose pas d'infrastructures routières dignes d'une capitale. Pour corriger un tant soit peu cette donne, le gouvernement entend achever le bitumage de la Rocade et par la même occasion, réhabiliter l'axe Porto-Novo-Pobé. La cérémonie de lancement desdits travaux a eu lieu ce mercredi à Porto-Novo en présence du président Boni Yayi. 

Pour le compte de la Rocade, informe Gustave Sonon, ministre en charge des transports, les travaux partiront du boulevard Suru Migan Apithy, pour rallier le pont via l'hôtel Beau Rivage, le boulevard du cinquantenaire, Guévié, Djeganto, Lokpodji et Agbokou 6. Ils permettront, précise le ministre, de désenclaver certains quartiers et de faciliter la traversée de la ville. Les travaux seront réalisés en deux chaussés de 7,2 mètres, un terre plein central de 3 mètres et deux trottoirs de 2 mètres chacun. L'éclairage public, la construction d'ouvrages d'art, notamment un pont à Zounvi, des travaux d'assainissement et de drainage sont également prévus au titre du projet. Les travaux, prévus pour un délai contractuel de 36 mois, seront financés et réalisés en mode PPP par l'entreprise Stefanutti Stocks.

S'agissant de la route Porto-Novo-Pobé-Obèlè avec la bretelle Zian-Igolo, elle comprend une section Traversée de Porto-Novo-Akpro-Misserete en deux chaussées de 7,2 cm, un terre plein central de 3 mètres et deux trottoirs de 2 mètres chacun avec éclairage public. En section périurbaine, une chaussée avec une plateforme de 12,5 mètres, la construction d'ouvrages d'art, des travaux d'assainissement, etc. Ils seront également exécutés dans un délai de 36 mois par Stefanutti Stocks en mode PPP pour un montant  de plus de 75 milliards de francs cfa.

 

Le chef de l'Etat s'est réjoui de l'aboutissement de ce projet qui, à l'en croire, mobilise le gouvernement depuis plus d'un an. Boni Yayi parie qu'avec ces travaux, c'est une nouvelle ère qui s'ouvre pour l'économie de la capitale, celle de la région Ouémé-Plateau, voire du Bénin tout entier. "Les travaux vont démarrer immédiatement. L'entreprise mettra les bouchées doubles pour respecter le délai contractuel", assure-t-il, avec le souhait de voir le prochain régime poursuivre dans la même dynamique. Boni Yayi n'a pas manqué de rappeler les autres défis qui attendent notre pays, notamment la question énergétique, l'économie numérique, le déréglement climatique, etc.

 

Bruno Ola OTEGBEYE (Cell.Com/PR)

Last modified onmardi, 16 février 2016 08:46

Log in

create an account